Connaissez-vous l’origine de la maroquinerie ? Voyageons dans le temps pour découvrir l’essor de cette spécialité.

L’origine du terme “maroquinerie” est marocain. Il date du début de l’utilisation du maroquin (1536) qui désigne un cuir provenant de chèvres et de boucs.

Il faut savoir que ce sont les Grecs et les Romains qui ont industrialisé les processus de tannage en premier !

Voilà donc la naissance de la maroquinerie, qui représente la confection de sacs, de portefeuilles, de porte-monnaie, de ceintures et d’accessoires dans diverses peaux, ce qui en fait sa richesse et sa diversité.

La maroquinerie désigne la préparation et le commerce du cuir. On y retrouve le tannage végétal et le tannage minéral, les différents types de cuirs (cuir pleine fleur, cuir grainé, croûte de cuir, nubuck), ainsi que les finitions, où le tanneur peut poncer la peau, imprimer un grain pour diversifier le rendu et les utilisations. 

 

La maroquinerie doit son arrivée en France à Granger et à Sigismond d’Adelin au XVIIe siècle. En découlent alors les plus grands noms de la maroquinerie : Hermès, Louis Vuitton, Goyard, Moynat...

Le savoir-faire français doit sa renommée internationale à la créativité et à la qualité du travail des artisans d’art ! 

Phi1.618 travaille exclusivement avec des artisans français pour faire rayonner son savoir-faire exceptionnel. 

 

Cliquez ici pour découvrir en détails la fabrication de notre sac à main en cuir Philo. 

 

09 septembre, 2021